mercredi 19 février 2014

[Cinématographie] [Grimoires] La Mécanique du cœur, un livre, un film.


Aujourd'hui, je viens vous parler d'un livre, ainsi que de son adaptation récente au cinéma : Jack et la Mécanique du Cœur.
(Je vous conseille de lire le livre avant de voir le film, si jamais les deux vous intéressent.)

• Commençons par le livre, qui m'a été offert par ma petite Lara il y a quelques années maintenant. Merci puce, pour ce cadeau qui fut un coup de cœur.

Auteur : Mathias Malzieu, Dionysos
Editeur : J'ai Lu
Date de parution : 30/03/2009
Collection : J'ai Lu, numéro 8898

"Édimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage femme le remplace par une horloge et le sauve.
Depuis lors, il doit prendre soin d'en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d'une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve..."

Mon avis :

La chose qui me marque le plus dans ce livre, est le style d'écriture de l'auteur. Cette plume est vraiment l’engrenage central de  l'ouvrage. Mathias Malzieu nous emporte dans l'univers de Jack grâce à de nombreuses métaphores et un parlé tantôt presque familier, tantôt poétique. Un curieux mélange qui nous donne une certaine proximité avec les personnages et nous permet de comprendre facilement ce qu'ils ressentent.


La frontière entre l'enfance et le monde adulte est sans cesse floutée, voir brisée. L'auteur nous parle de sujets importants et forts, à travers des personnages baignés dans l'enfance ou en sortant à peine. Une façon de nous faire percevoir les choses à travers des yeux jeunes et pleins de rêves ?
En tous cas, j'ai adoré ce mélange de thèmes : la confiance en soit, la différence, l'amour, la confiance en l'autre, la douleur, la mort, la haine. Des émotions que l'on ressent à tous les âges, de façon plus ou moins différentes, mais avec la même intensité au fond.

Un conte sombre et enchanteur, où chaque personnage nous touche et nous emporte dans ses tourments. A la fois beau et cruel, ce livre est teinté d'imaginaire mais pourtant si réaliste dans sa façon de nous présenter l'impacte que peuvent avoir les sentiments sur notre vie.


• Je vais à présent vous parler du film, qui pour moi est plus accessible aux enfants que le livre.


Date de sortie : 5 février 2014 (1h34min) 
Réalisé par : Stéphane Berla, Mathias Malzieu
Avec : Mathias Malzieu, Olivia Ruiz, Grand Corps Malade
Genre : Aventure , Drame , Animation
Nationalité : Français

Pour commencer, il me semble évident de parler de l'aspect visuel.
J'aime énormément les illustrations de Nicoletta Ceccoli, lorsque j'ai appris qu'elle travaillerait sur ce film, j'étais ravie ! Je ne suis pas déçue et je trouve le film sublime. Les teintes, les formes, les ombres, tout m'a conquise.

Parlons en suite de l’adaptation en elle même.
On retrouve certains phrases du livre mot pour mot, c'est assez fou ! Et plaisant. C'est surtout la fin qui est différente, mais d'un sens, la représentation qui en est faite est très jolie dans le film.
Je trouve que l'univers du livre est vraiment bien retranscrit, même si comme je l'ai dit précédemment, le livre est plus "adulte" à mon sens.
Mais attention, cela n'empêche pas les adultes de venir voir le film (et les plus jeunes de lire le livre), bien au contraire. Pour moi, le publique visé est très large et tout le monde peut être touché par l'histoire. Les enfants ne verront pas les choses de la même façon et les adultes décèleront des métaphores particulières. À chaque âge son interprétation.


Les personnages sont attachants et charismatiques. Les artistes qui les incarnent sont parfaits pour leurs rôles respectifs (Concernant Olivia Ruiz, son personnage étant directement inspiré par elle, il était évident qu'elle serait parfaite). Ces voix sont sont idéales à mes yeux, elles détiennent de l'émotion et des fêlures, pile ce qu'il faut.
En restant dans l'idée des personnages, j'ai adoré voir passer Méliès et Jack L’Éventreur.


Entrons à présent dans le sujet des chansons. Ce film est rempli de jolis morceaux, aux textes en partie présents dans le livre. (N'oublions pas l'album de Dionysos, qui les regroupe toutes, avec certaines en plus). Pour ma part, j'adore ! Elles jouent un grand rôle dans le film et l'histoire.


Je vous glisse une petite vidéo, bande annonce du film, qui peut vous immerger un instant dans ce monde de mécanique poétique.


Pour conclure, ce film est un coup de cœur. Comme le livre et comme l'histoire.
La Mécanique du cœur, c'est un mélange de rêverie et d’insouciance, tourmenté par la réalité des choses et les problèmes de la vie. Des sentiments qui s'entrechoquent, un tourbillons d'émotions et d'étoiles gelées plein les yeux.


10 commentaires:

  1. J'aime pas trop la musique de Dionysos mais c'est tellement beaux ... Je pense que je vais aller le voir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'écoutais pas non plus à la base, mais je suis tombée sous le charme de l'album qui va avec le livre grâce à l'univers du bouquin justement. :)

      Supprimer
  2. Ton article est complet et décrit à merveille l'univers de Mathias Malzieu. Je suis tellement fan que je retournerai bien voir le film une seconde fois ^^ et j'ai hâte que le DVD sorte pour me le procurer et l'ajouter à ma collection :)
    Bonne journée Marie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup demoiselle ! J'attendais ton avis avec impatience, nous sommes tellement enchantées par l'univers de la Mécanique du Cœur toutes les deux.
      J'ai hâte également, je regrette que ma petite sœur habite loin de moi, sinon j'aurais utilisé le prétexte de lui faire découvrir le film pour y retourner.
      Bonne journée à toi aussi ! Bises !

      Supprimer
  3. Il faut que j'aille le voir, la bande annonce et l'univers me plaisent beaucoup!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai hâte de connaître ton avis ! :) Bises !

      Supprimer
  4. J'ai eu la chance d'aller le voir en avant première en Décembre. J'étais assez sceptique parce que je n'affectionne pas particulièrement Dionysos même si je dois avouer que la mécanique du coeur a vraiment quelque chose. Mais, malgré une ambiance assez captivante, je dois avouer que je n'ai pas décollé. J'ai trouvé ça plat, presque ennuyeux. On imagine tout de suite ce qu'il va se passer. Alors je ne sais pas si c'est le style Malzieu qui fait ça mais j'émets quand même une réserve. Mais en revanche, le visuel du film, les personnages, la musique; il y a là un gros travail qui booste le cinéma d'animation français. Alors oui au film mais pas pour l'histoire, plutôt pour l'à côté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Petite question, tu n'as pas lu le livre j'imagine ? Je te conseille vraiment le livre, qui à mon sens est encore mieux que le film. Bon après moi j'ai vraiment aimé le film, je ne sais pas si avoir lu le livre avant à joué ou pas. Je n'ai pas eu ce soucis de deviner les choses comme je les connaissais déjà. Sauf la fin principalement, qui est assez différente.
      Sinon je rejoins totalement ton avis sur le visuel bien sur ! :)

      Supprimer
  5. Je me rappelle avoir du lire La mécanique du coeur pour le lycée. Ca a vraiment été un coup de coeur et je l'ai dévoré en quelques jours à peine :). J'ai vraiment hâte de voir l'adaptation cinématrographique ! Les dessins ont vraiment l'air superbes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis impatiente de découvrir ton avis, si tu vas voir le film ! :)
      Pour le livre, je l'ai dévoré aussi la première fois que je l'ai lu ! ^^

      Supprimer